IST-VIH - Paris 14

IAF 8773 190x74

Vous avez pris un risque, consultez un médecin

 

Vous avez pris un risque dans les dernières 48 heures

  vous avez eu une relation sexuelle non protégée ;
  le préservatif s’est déchiré ou a glissé au cours d’un rapport ;
  vous avez partagé le matériel d’injection lors d’un usage de drogue ;
  vous vous êtes blessé(e) avec un objet souillé du sang d’une autre personne.

* Consultez un médecin dans les premières heures qui suivent la situation à risque, en évitant de dépasser un délai de 48 heures : service des urgences de l’hôpital ou le médecin de la consultation de dépistage anonyme et gratuit (CDAG) la plus proche ou votre médecin.

* Aucun test ne peut encore, à ce moment, détecter une éventuelle présence du virus. Le médecin peut, cependant, selon l’évaluation du risque qu’il fera avec vous, prescrire un traitement pour tenter d’empêcher l’infection (multithérapie pendant quatre semaines). Il recherchera avec vous le risque de contamination encouru, sans appréciation morale sur les pratiques ayant occasionné ce risque.

* Si votre partenaire vous accompagne, le médecin disposera d’informations plus précises pour proposer la démarche thérapeutique la plus adaptée.

* Le médecin vous suivra jusqu’au moment où il sera possible d’avoir la certitude que vous êtes ou non atteint(e) par le VIH. Si la contamination n’a pas pu être évitée par le traitement, le médecin vous proposera alors une prise en charge appropriée (voir situation "risque de moins de 6 semaines")


Vous avez pris un risque il y a moins de 6 semaines

  vous avez eu une relation sexuelle non protégée ;
  le préservatif s’est déchiré ou a glissé au cours d’un rapport ;
  vous avez partagé le matériel d’injection lors d’un usage de drogue ;
  vous vous êtes blessé(e) avec un objet souillé du sang d’une autre personne.

* Consultez rapidement le médecin de la CDAG la plus proche ou votre médecin. Le médecin recherchera s’il y a des signes cliniques ou biologiques de la primo-infection qui survient à partir du 15ème jour après une contamination et vous proposera, si besoin, un test de dépistage de dépistage approprié.

* Vers le 15ème jour après la contamination, on peut détecter précocement le virus lui-même. On parle de diagnostic au tout premier stade de l’infection (la primo-infection) ;

* A partir du 21ème jour (en moyenne) après la contamination, la détection des anticorps produits par l’organisme en réaction au virus devient possible chez la plupart des personnes atteintes.

* Selon les situations, les tests utilisés pour le dépistage précoce sont : la mesure de l’antigénémie p24, la mesure de la charge virale, la recherche des anticorps par les tests Elisa et Western-Blot.

* Si le résultat est positif, cela veut dire que vous êtes infecté(e) par le VIH. Le médecin qui vous aura remis le résultat fera le point avec vous. Il vous orientera vers un médecin spécialiste du VIH qui évaluera s’il est opportun ou non de commencer un traitement par multithérapie (association de plusieurs médicaments). Un suivi régulier permettra de surveiller l’évolution de l’infection et de réagir en fonction de cette évolution (mise sous traitement, modification du traitement, etc.).

* Si le résultat est négatif, on ne peut pas vous assurer immédiatement que vous n’êtes pas atteint(e) par le VIH. En effet, dans de rares cas, les anticorps apparaissent plus tardivement, dans une période de 6 semaines après la contamination. C’est pourquoi un nouveau test doit être pratiqué à la fin de cette période. Si ce deuxième résultat est lui aussi négatif, cela veut dire que vous n’êtes pas atteint(e) par le VIH.


Vous avez pris un risque il y a plus de 6 semaines

  vous voulez savoir où vous en êtes par rapport à l’infection à VIH ;
  vous vivez une relation stable et vous souhaitez ne plus utiliser de préservatifs ;
  vous envisagez une grossesse.

* Consultez le médecin de la CDAG la plus proche ou votre médecin. Un dépistage approprié vous sera alors proposé si besoin (recherche des anticorps par les tests Elisa et Western-Blot).

* Dans ce cas, puisque 6 semaines (ou plus) se sont passés depuis la dernière situation à risque, le résultat du dépistage est immédiatement certain, qu’il soit positif ou négatif. Si vous êtes atteint(e) par le VIH (résultat positif), le médecin qui vous aura remis le résultat fera le point avec vous. Il vous orientera vers un médecin spécialiste du VIH qui évaluera s’il est opportun ou non de commencer un traitement par multithérapie (association de plusieurs médicaments). Un suivi régulier permettra de surveiller l’évolution de l’infection et de réagir en fonction de cette évolution (mise sous traitement, modification du traitement, etc.).


 

Infos pratiques

logo

Paris 14

25, bd St-Jacques
 75014 Paris

Tel : 01.40.78.26.00

 Métro ligne 6 :
Glacière ou St-Jacques

RER ligne B :
Denfert-Rochereau

Bus n°21 :
Arrêt Glacière

Bus n°38 :
Arrêt Dendert-Rochereau

 lignes

Paris 11

44/50 rue Petion
75011 Paris

Tel : 01.84.17.11.00

Métro ligne 9 :
St-Ambroise ou Voltaire

Métro ligne 2 et 3 :
Père Lachaise

Bus N° 46/56/69 :
Arrêt Chemin Vert

Carte des vaccinations